dimanche 20 septembre 2020

Chronique : La cité des chimères, tome 1 #PLIB2020

 




Autrice : Vania Prates

Editions : Snag, collection Nouvelle Ère

Nombre de pages : 448 pages

Date de sortie : octobre 2019

Prix : 18 euros

Résumé :


  "
Le monde tel qu'on l'a connu a disparu. Chaos, misère, famine... Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu'ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre. 

Dans ce monde proche de l'utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n'a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu'elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui mêle non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté "Confrérie des Sans-loi". 

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde."

#ISBN9782490151219




Mon avis :


Voici mon dernier avis (snif la fin, mais quel marathon d'écriture, vous avez de la lecture pour quelques semaines avec tout ça aha) sur un des finalistes du #PLIB2020 ! Sur les 5, j'ai eu 3 coups de coeur (des histoires qui méritaient d'être lues on dirait !), j'vous dis pas comment c'est le chaos dans ma tête en ce moment pour choisir mon préféré... J'ai pas signé pour ça sérieux (ou peut-être que si ?! mute)
C'est maintenant au tour de La cité des chimères de passer sous mon radar chamallowc'est partiiii (oui oui, oui oui !, avec son beau taxiii) (cadeau pour la chanson, ne me remerciez pas) ! 




Que cache cette jolie couverture vaporeuse de mystères, mmmh ? (Moi j'vois une esquisse de château bleu en fond, c'est Septentria heiiin ?!? *Voix d'enfant qui aimerait un cupcake tiramisu comme récompense* (cette voix n'est pas la mienne, n'allez pas vous imaginer des choses, bande de crocodiles)




Bienvenue à Lowndon Fields, ville où nature, animaux et humains vivent en harmonie. Après une terrible catastrophe apocalyptique dont on sait peu de choses qui a anéanti une bonne partie de ces êtres très intelligents (lol) qui marchent sur deux pattes, quelques transformations se sont produites dont le Chi qui, une fois manifesté, permet aux hommes de s'épanouir s'ils décident de suivre cette révélation concernant leur essence profonde... 

 



- Vous ne regrettez jamais de ne pas pouvoir leur parler ? Aux gardiens, je veux dire ? 

- Si, ça m’arrive parfois. Mais chacun son chi. Ne perds pas ton temps à regretter ceux des autres, lui répondit-elle avec un clin d’oeil. Chaque personne naît avec une mission sur Terre, on doit s’y intéresser et investir dessus, car c’et ce qui maintiendra notre passion intérieure vivante."




Céleste et Calissa sont nos deux héroïnes aux vies bien différentes, mais qui vont se rencontrer grâce au beau Mr hasard pour ne plus se perdre de vue par la suite. Deux personnalités bien distinctes à première vue, mais dont quelques ressemblances finiront par nous titiller les yeux au fil des pages. J'ai adoré les suivre toutes les deux dans leurs aventures, puis pour Céleste, c'était super chouette de la voir s'épanouir une fois son Chi de découvert ! Etre immergeante, quel bonheur !




Calissa fait partie d'une bande qui répond au nom honnête de la "Confrérie des Sans-lois", composée de quatre sacrés personnalités qui se soutiennent quoi qu'il arrive. Leur amitié est incroyable, un sourire lumineux dansait sur mon visage à chaque fois que ces personnages se réunissaient pour mieux comploter ! Ils se portent une confiance sans bornes et se battent pour ce qu'il leur parait juste, ça faisait chaud au coeur !!!




"Ils avaient beau se chamailler, se taquiner, se disputer plus que de raison, si l'un d'entre eux avait un problème, ils feraient tous des pieds et des mains pour le régler."




En plus de Céleste, Calissa, Leire, Alexian et Vénicia, on a affaire à d'autres personnages plus ou moins sympas, notamment Daniel (à caser dans la catégorie "cool raoul" (tu veux des nouilles ? (ça rime même pas) Ok je me range)), coloc de Céleste à Septentria. Une amitié qui se construit d'une belle manière, un duo d'enquêteurs de choc ! 




Une belle brochette de personnages s'offre à nous : chacun possède sa personnalité, son passé, ses secrets, ses envies, ses peurs et ses doutes ! Mais un fil les lie dans le présent (+ le passé pour certains), et pourquoi pas (nan, c'est sûrrrr) le futur... Un véritable effort d'approfondissement se dessine, des caractères se dévoilent petit à petit, chiffonnent le coeur de sacrés, durs passés... LÉNA ADORE (autant que les cookies, si c'est pour vous dire ! (On aime mes échelles de comparaison ; sinon je ne fais pas que de miam dans la vie, je bois aussi (café frappé glacé caramel, citronnade...) (Quelle vie compliqué, aussi crevante que celle d'un chat qui dort 18 heures par jour))) !




"- Céleste, la reprit Alexian. La modestie, c’est surfait.

- Ne l’écoute pas, reprit Vénicia. Je préfère les gens modestes aux têtes de noeud qui se prennent trop au sérieux.

- C’est de moi dont tu parles ? la questionna Alexian.

- Non, pourquoi ? Tu te sens visé ? Ce serait bien la première fois que tu te prendrais pour le centre du monde."




Autres points positifs (car j'ai tout kiffé dans ce livre, alors vive le pluriel !), l'univers qui met en avant la nature, le respect que portent les habitants à la faune et à la flore. Ce rapport bienveillant était doux à lire et donne espoir en une cohabitation plus paisible entre les êtres humains et leur environnement (même si ça n'a pas l'air d'être gagné pour tout de suite snif).




Un lieu dans lequel j'aimerais définitivement poser mes valises (ou juste ma pomme avec mes peluches, non négociable ça, je suis partante) : Septentria ! J'ai été autant époustouflée que subjuguée (comme Céleste !) par les dédales de couloirs et de pièces toutes plus incroyables les unes que les autres. Je ne ferai pas la fine bouche si je peux me perdre dans un tel labyrinthe (et trouver la pièce aux gâteaux (rip mon ventre qui gargouille))... L'ambiance est magique, c'est un endroit vraiment à part, du pure génie d'invention ! En plus, les descriptions s'installent sans problème de livraison dans notre champ visuel, c'est easy Billy de s'imaginer les bâtiments, rues, parcs, tout ça, tout ça. Un film rendrait méga bien ! Un réalisateur ou une réalisatrice intéressé(e) par ici ? (Je lance une bouteille à la mer, on sait jamais.)




Je continue ? Allez, au tour de l'écriture d'être assaillie de compliments : je dis merci pour la fluidité, pour avoir été captivée et pour l'HUMOUR (Alexian, t'es kiffant, tu mérites la médaille de la bonne humeur, je ne compte plus le nombre de fois où il m'a fait sourire) ! Puis regardez ces expressions farfelues : "anus de poulpe" ; "Cornegidouille" ; "ces histoires à faire caqueter les rombières" ; "Fientes de sphinx !". C'est excellent !




Je me sentais comme dans un cocon tout duveteux, même effet que durant mes lectures de Harry Potter (quand je n'ai pas le coeur broyé de chagrins ou d'épouvante, of course). L'intrigue ne comporte pas dix mille actions qui font griller les neurones de surchauffe, des batailles avec effusion de sang, des blessés et de la douleur à gogo (dans le présent en tout cas), on assiste plutôt à de l'espionnage mêlée à de l'intensité : tenue en haleine = 100% garantie ! Et le twist final sérieux, je ne m'y attendais paaaaaas, trop d'admiration pour les personnages sérieux. Je n'évoque pas la dernière scène cadeau-surprise qui m'a mis les larmes aux yeux (pauvre petite chose sensible que je suis)...





Pour conclure, j'ai juste envie de dire : lisez ce livre (c'est évident ça) à quand la suite ?!?!?! 

Cette histoire dégage un charme fou, aussi délicieuse qu'une tarte au citron ou un fondant au chocolat caramel beurre salé !!! (Quelqu'un a parlé de régime ? Je connais pas ce mot, sorry... J'vois pas pourquoi j'encombrerais mon cerveau de mots douloureux.)




Petite dédicace au bracelet sarcastique de Céleste, encore du drôle, de la punchline en vue oh lala...

"La curiosité mène aux ennuis, intervint soudain son bracelet, mais ce sera toujours plus intéressant que ta vie."




Un coup de coeur pour du rire, de l'amitié, des personnages badass et attachants sous couvert d'un riche univers épatant, j'me sentais comme enveloppée dans un doux plaid, odeur brownie-qui-sort-du-four coton d'enfance...



" - (...) Depuis le début, je suis là, près de toi, et je te soutiens, mais je ne voulais pas être celui qui te sauverait, je voulais être celui qui se tiendrait à tes côtés lorsque tu te sauverais toi-même."




4 commentaires:

  1. L'heure est au voyage ! Tel un oiseau migrateur j'ai préparé mes ailes (mon billet et mes bagages) pour m'envoler à Septentria rejoindre Daniel, Céleste et Alexian et toute la bande !! Je suis mais vraiment tombée amoureuse de l'humour d'Alex, de l'amitié entre tout le groupe et Céleste et Daniel😍😍😍 Mon cœur fond comme un marshmallow dans un cacaco (les parenthèses bouffes sont les meilleures). Aaah cet univers me fait rêver mais je sais pas encore si je préfère être immergeante et partir en voyage (main dans la main oups) avec Daniel ou si je veux être dans la secte avec les blagues d'Alexian (sans doute que je vais mourir dans les deux cas de battements de cœur trop rapide oupsiii) 😭😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime qu'on parle de miam, t'as tout compriiiis !!!! Mais... j'ai une question (à 3 millions) : préfères-tu Verlaine ou Alexian ? :3
      Bah écoute, si tu hésites à prendre la main de Daniel, je te remplace direct, moi j'hésite pas :p
      Y'a pas beaucoup de fangirlage dans ton commentaire, je suis déçue... xD

      Supprimer
  2. Ma lecture préférée du PLIB ! J'ai adoré !!! :D
    Moi aussi, j'aimerais bien aller à Septentria. Cet endroit m'a vraiment fait rêver 😍 (un peu comme Poudlard).
    Sinon, je pense tout comme toi :D
    Du coup c'est une saga, mais pas un one shot, on est d'accord ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me toooo !! Même si j'ai hésité avec Félines et Je suis fille de rage (mais pas assez de fantastique pour gagner j'ai trouvé :3).
      Je rêve aussi de me rendre à Septentria sérieux, c'est quel genre de château d'habitation quoi *-* !!!
      Nan, ce n'est pas un one shot, il devrait bien y avoir une suite (si j'ai bien compris xD) ! Hâte de retrouver les perso (et septentriaaaaa) !

      Supprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir♥
Merci pour ton passage !