dimanche 31 janvier 2021

Bilan du mois de décembre 2020 !

 



Hola les lamas !

C'est partiiiiiiiiii pour le dernier bilan du mois de 2020 (on va jamais réussir à se débarrasser de cette année (-là ! C'était gratuit pour la chanson ihi), et encore, y'aura le bilan final à vous partager... On se retrouve en 2022 ?) ! 

Si 2020 a été reloue sur bien des points, je reste heureuse car j'ai passé un plutôt bon mois de décembre (même si j'ai perdu quelques cheveux en écrivant un gros devoir). Merci Noël de rendre en partie cette période magique, avec le sapin, les guirlandes qui clignotent, les films nian nian, la p'tite case quotidienne du calendrier de l'avent à ouvrir (thé pour bibi), les chocolats, clémentines et bûches (rien que d'y repenser, je salive, surprenant xD) ! A cause de la situation, je n'ai pu voir toute ma famille snif, mais j'ai vu d'autres personnes en compagnie de mes proches et c'était fort sympa ! Même si ça commence à remonter, j'espère que vous avez aussiii passé de doux moments <3 

Puis un gros merchi aux copines qui passeraient par là pour leurs adorables présents et attentions <3 <3


Je n'ai pas autant lu de livres qu'en novembre (ce mois restera dans les annales), car la réalité est vite revenue au galop, aka les cours, aka les devoirs, mais lorsque je n'étais pas en train de baver devant Simon (à aucun moment j'ai souhaité assassiné Daphné pour prendre sa place voyonnnns, jamais une telle idée me viendrait à l'esprit (quoique maintenant que c'est soufflé...)) (je n'ai évidement fait qu'une bouchée de la série La chronique de Bridgerton, si jamais ce n'était pas clair) ou à manger du chocolat de délicieux mets (vive Noël !), j'étais embarquée dans de très chouettes histoires (le nombre de coups de coeur peut l'affirmer) ! 

-> J'ai donc dévoré lu 8 livres en décembre !



Big coup de coeur !


Depuis le temps que cette série me faisait de l'oeil ! J'étais plus que ravie de découvrir ces deux premiers tomes de Heartstopper, d'Alice Oseman, sous le sapin. Ils n'ont pas fait long feu car ils ont été grignotés dans la foulée. Ma mère me regardait trop bizarre, j'avais le sourire jusqu'aux oreilles (ou alors les larmes qui se suspendaient aux cils (façon cochon pendu (ok je sors))) ; cette histoire, je la recommande à TOUT LE MONDE ! C'est siiii cute et en même temps, des sujets essentiels (et pas fun du tout pour certains) sont abordés comme le (non) consentement, le coming out, l'amour, l'amitié, le harcèlement,... 

Les dessins sont magnifiques, montrent des moments aussi touchants que drôles et mignons, qui font aimer la vie, qui donnent envie de tomber amoureux (en rencontrant une personne avec laquelle on s'entendrait aussi bien que se correspondent Charlie et Nick). Les deux héros s'accordent beaucoup de respect et de tendresse, un pur délice à lire ! Après, s'il y a des moments qui font palpiter le coeur de joie, de bonheur et de moooooh, d'autres moments donnent envie d'arracher des têtes (euh, un brin extrême je crois) de casser des murs (rembobinons l'action et lançons plutôt le poing en l'air parce que contre un mur, ce sont les doigts qui termineraient en charpie (à moins de s'appeler Hulk ce qui n'est pas mon cas perso)), bref, vous avez compris, de ne pas offrir des cookies aux gens débiles, méchants avec nos chouchous. 

Coeur sur la famille de Charlie et la maman de Nick, ils sont fabuleux, tout le monde devrait être ainsi, c'est tout.

Heartstopper est donc devenu un de mes livres favoris et hâteeeee de lire la suite <3 !!! Quoi, t'es encore là ?! Mais qu'attends-tu pour aller rencontrer Nick et Charlie ?!?




J'ai enfin plongé dans l'univers de Jane Austen, et je n'ai pas commencé avec des moindres puisque... voici Orgueil et Préjugés Heureuse d'avoir fait un saut dans le passé en allant prendre le thé en compagnie d'Elizabeth et du fameux et merveilleux Mr Darcy (au début, imbuvable, puis on apprend à le connaitre, changer, tomber amoureux... ahhhhhh). J'ai adoré l'humour et les critiques implicites sur la société de l'époque que transmet l'autrice à travers ses personnages et leurs dialogues savoureux, ce livre envoie du lourd et pas seulement à cause de la romance, voyonssssss !



La Mécanique du coeur, de Mathias Malzieu. J'avais commencé ce livre au printemps il me semble, puis allez savoir pourquoi, je l'avais mis en pause, alors que... What ?!! Je souriais - pleurais devant chaque phrase limite... peut-être que c'en était trop pour mon p'tit coeur ?! 

L'écriture de l'auteur = OMG = pépite de la vie = effet voix lactée visible en pleine nuit ; pluie d'étoiles filantes qui laisse béat d'admiration, plein d'étincelles crépitantes dans les yeux et le coeur <3 Une plume criante de poésie et d'émotions, wahou wahou ! J'ai pas les mots pour développer davantage.

Un voyage digne des plus grandes montagnes russes nous est offert au côté de personnages loin d'être présentés tel un mirage vacillant. Jack, Miss Acacia, la mère adoptive de Jack, une ribambelle de personnages marquants défile et virevolte autour de nous pour notre plus grand plaisir, même si certains bouleversent (bonheur - joie - papillons dans les entrailles - effroyable tristesse) autant que d'autres donnent des envies de meurtre.

La romance est magnifique et en même temps... bah vous verrez si vous lisez aha ! Je n'en dis pas plus, mais sachez que je ne m'attendais pas à une telle fin et encore today, je ne crois pas en être totalement remise...





Pas du tout à la place de travailler, vous n'avez aucune preuve déjà !, j'ai lu le premier tome du manga Somali et l'esprit de la forêt, de Yako Gureishi, et omg, j'ai adoré !!! La relation entre les deux personnages est toute touchante, les dessins sont absolument divins, avec plein de détails incroyables ! J'adore l'univers qui promet une richesse intéressante ; j'ai déjà craqué pour le tome 2 ihi, plus qu'à le liiiiire !



Merveilleuse lecture !


Dans le cadre du Plib2021, j'ai lu le premier tome Que la Mort soit Douce, de Laetitia Danae. Attendez. (Pause) Regardez cette couverture. (Pause) Est-il possible de pouvoir reprendre son souffle ?!! Trop de beauté, ahhhhhhh !!! 

L'histoire captivante s'insère dans un univers super sympa avec ces figures de la Santa Muerte et d'autres personnages de la mort. L'ambiance était top ! L'héroïne est attachante, sarcastique et drôle, j'ai bien aimé son évolution, surtout après un début un peu lent, mais le contexte est ainsi bien posé et cela ne m'a pas dérangée car des thèmes importants sont abordés ! Par contre, la fin, je ne suis pas d'acc (mon pauvre coeur de lectrice rouspète), à quand la suite ?!!!



Une bonne lecture drôle et rafraichissante !


Les liens du sang, tome 2 : Il y a de la magie dans l'air, de Helen Harper. 

Une suite au top (que j'ai préféré au tome 1 !) avec plein de rebondissements et une héroïne méga drôle qui envoie du feu (c'est le cas de le dire aha) ! On rencontre de nouveaux chouettes personnages, on retrouve les anciens... Dommage que les personnages secondaires ne soient pas plus approfondis et que certaines péripéties se résolvent vite, sinon un plaisir d'en apprendre plus sur cet univers ! La romance n'est pas très développée non plus, enfin on sent l'attirance entre les deux personnages, mais on ne les voit pas apprendre à se connaitre et ce côté-là me manque beaucoup, mais bon... les rencontres restent fun, alors ça passe à peu près !

Si vous cherchez une lecture légère et fluide avec des créatures fantastiques et une héroïne qui se fourre dans des situations pas possibles à la répartie bien sentie, n'hésitez pas à découvrir cette série ! 



Lecture mitigée...



Les Noces mécaniques, de Marie Kneib. Autre lecture découverte dans le cadre du Plib2021 et si j'ai trouvé l'ensemble être une bonne idée avec une intrigue policière et un univers (mélange de steampunk - magie - science avancée) (j'aurais adoré en savoir plus !) captants l'intérêt, le tout ne m'a pas paru assez approfondi. Certaines scènes étaient floues, manquaient de détails et s'enchainaient vite.

Sinon, les personnages étaient chouettes et plutôt bien développés ! La tête brûlée qu'est l'héroïne au fort caractère était cool à suivre, mais je l'ai trouvée parfois un peu dur dans ses propos, elle dépassait la limite comme le disent parfois nos chers parents (à mon tour de jouer à la reloue mdr). Par contre, coeur sur Choupette le chat mécanique !




Et voilàààà pour ce dernier mois de l'année 2020 ! 

Connaissez-vous certains de ces titres ? Quels ont été vos derniers coups de coeur ?

Bisoussssss




lundi 18 janvier 2021

Bilan du mois de novembre 2020 !

  




Bon... Pas réussi à publier ce bilan en 2020, snif snif... On sent la déception que je m'auto porte ? Quand on est un cas irrécupérable, pas d'autre choix que de devoir composer avec hein... 
Mais nous allons papoter lecture, le sourire revient, let's gooooo !



A cause du retour au confinement, novembre ne s'est pas déroulé comme prévu puisque je devais faire un stage en bibliothèque (j'étais tellement impatiente... rip cette expérience), mais voilà, lieux culturels fermés, Charlotte (vous vous souvenez ? Je teste votre mémoire dès les premières lignes et ouaisssssau garage à la maison au lit sous la couette à purger sa peine. J'en ai donc profité pour recharger les batteries après deux mois de cours moyen folichons (un brin ennuyeux, surtout dans la manière dont le tout est amené (quelle tristesse de dire ça snif snif... Pour ça aussi que j'étais méga happy pour le stage... bref)), si j'ai été désemparée (mode âme errante activée) la première semaine de confinement, j'me suis ensuite reprise en main en mangeant des gaufres en forme de coeur (ok, j'avoue, c'est arrivé une (ou deux) fois), et j'ai chillé en compagnie de Netflix mon BFF avancé (à pas de chenille, n'allons pas trop vite les canetons) dans les cours... Nan, rectifions : j'me suis noyée dans la lecture, voilààààà 


Si vous avez envie de retourner dans l'ambiance de Noël, en mode cute petite romance + livres et librairie au rendez-vous !!, n'hésitez pas à regarder Dash & Lily, c'est très mignon (et drôle car un peu niais, mais que de bons sentiments) !

Autrement comme série délirante, avec une héroïne un peu barge, j'ai regardé Love & Anarchie (encore un rapport avec les livres car l'héroïne travaille dans une maison d'édition !), et c'était un bon moment de passer ! 

J'ai commencé Peaky Blinders (enfiiiin), et pfiouuuuu... C'est super addictif sérieux ! Y'a plein de rebondissements, les personnages sont géniaux, les décors et les costumes : trop de beauté, puis je kiffe l'ambiance aussi. Un bon départ, j'espère que la suite est aussi cool ! 


Mon vote des 25 livres pour le Plib 2021 a bien été acté. Pas facile de faire un choix parmi 140 titres (on n'est plus à 3 romans près hein), mais j'adore ! Plein de découvertes en vue, c'est le repas de Noël de la la wish list, et si vous voulez faire péter le bide à votre wish list à votre tour, mon article présentant le festin est ici.


Pour continuer sur une bonne lancée, Noël n'arrive pas dans un mois (on est en novembre, oui oui, retour dans le passé, Mesdames, Messieurs), aucun doute que ma pal fasse une poussée de croissance exceptionnelle, j'ai donc succombé à l'offre flash des éditions Bookmark qui ont réédité la saga Les contes inachevés, d'Aya Ling, avec de nouvelles couvertures... omg...  comment caractériser ces beautés ?!!?








Pour revenir à ma noyade livresque, celle-ci m'a plongée dans... 16 livres (sans compter les nuits marées blanches oupsi) ! 




Les BOUM de coeur !




Chouchounouuuuuuuuuu !!! On commence avec du chaud bouillant : Héros de l'Olympe, tome 2 : Le fils de Neptune, de Rick Riordan. Je continue de lire cette saga avec mes fidèles compatriotes demi-déesses que sont Mathilde et Aurélie !! Ce n'est guère une surprise si je vous dis que j'ai TOUT kiffé :
 les perso, l'histoire, l'univers (ahhhh cet univers, même si le camp des sang-mêlés n'est pas au rendez-vous, c'était siiii chouette de retrouver Percy chou et de découvrir de nouveaux protagonistes (enfin, des retrouvailles pour ma part puisque j'avais déjà lu ce tome-là il y a... bon, ne comptons pas les années, ça rajeunit pas tout ça)), l'humour, TOUT !!! Peut-être que les combats se terminent un brin facilement, mais autrement, tout est perfect, j'suis in love de Percy cette histoire et hâte de lire le prochaiiiin tome (toujours avec ma team de choc ihi) !



J'ai lu sur un coup de tête le premier tome de Les aventures d'un apprenti gentleman, écrit par Mackenzi Lee, et oh punaise ! Je ne sais pas à quoi je m'attendais (sûrement pas à grand chose vu le non (la bonne blague) bordel qu'est mon esprit), mais c'était le feuuuuuuu ! Henry apparait au prime abord comme égoïste et insupportable, mais il se révèle petit à petit, et s'il ne perd guère son caractère de cochon dandy, il "grandit" un peu (ouais en maturité, ça fait bizarre de dire ça vu son cas...) et c'était difficile de ne pas s'attacher à lui (coeur sur son sarcasme hilarant ! A part une ou deux fois où il allait trop loin j'ai trouvé...), tout comme à sa soeur et Monty ! Cookie sur ces deux-là, qu'est-ce qu'ils sont incroyables ! 

Ils forment un sacré trio qui va vivre des péripéties toujours plus rocambolesques, le tout se jouant sur une trame historique passionnante avec des thèmes abordés loin d'être communs (et ça fait du bien, en plus que ce soit intéressant !) : homosexualité, féminisme, maladie, maltraitance, traumas, racisme, aristocratie, pirates,... Tout ça en plein 18ème siècle, j'vous l'dis, c'est digne des Joyaux de la Couronne (rien de moins que cela, vui vui) ! Hâte de lire le second tome qui est centré sur la soeur si je ne me trompe pas ; au vu de son caractère et de ses passions, l'histoire risque d'être toute aussi forte en émotion + aventure !





Dans le cadre du Plib 2021, j'ai lu Les Ainés, tome 1 : Les cycles corrompus, de Serenya Howell. Et pouahhhhhh (je mérite une médaille pour p'tits sons - expressions 100% utiles), quel sacré moment de lecture ! J'étais accro, il y a une maitrise et un approfondissement de l'histoire, juste dingue ! J'me suis attachée de fou au duo formé par Dënorh et Asroth, ces liens entre dragons et humains sont d'une intensité, d'un délice à découvrir au fil des pages... Puis l'on se rend compte qu'au final, ce ne sont peut-être pas les humains qui ont le premier rôle...

Un livre plein de surprises, sans romance c'est possible !, avec de beaux et importants thèmes abordés : amitié, confiance, détermination, loyauté, courage, jugements, réflexions sur le bien et le mal,... 

Je suis rentrée dans cet univers sans penser ne jamais pouvoir totalement en repartir...


J'avais promis à une amie de lire son livre favoris en 2020 et chose promise, chose due puisque le 9 novembre (absolument rien à voir avec le titre), j'ai commencé November 9, de Colleen Hoover. Une histoire aux sujets forts et remplie d'émotions. Fallon et Ben sont deux personnages attachants que j'ai pris grand plaisir à suivre, leur relation est originale puisqu'ils ont décidé de se retrouver tous les ans à une date bien précise. Les évènements ne se déroulent pas comme on pourrait s'y attendre, des secrets se terrent... J'ai autant rigolé qu'eu des larmichettes aux coins des yeux, un récit que je relirai avec plaisir !





La magnifique découverte BD est attribuée à... (roulements de tambour alors que vous avez déjà vu la couverture, et donc lu le titre)... Lulu et Nelson, tome 1 : Cap sur l'Afrique, de Jean-Marie Omont, Charlotte Girard et Aurélie Neyret. De forts thèmes sont abordés (ségrégation raciale, deuil, perte d'êtres chers, animaux, cirques (même si j'attends à une critique vachement plus approfondie)) à travers une mise en page juste ouf, les dessins et couleurs sont d'une beauté... Que d'émerveillements, d'émotions et de larmes teintées car l'histoire est loin d'être toute guillerette et simplette... J'étais un poil déçue que les pages ne soient pas plus nombreuses afin de creuser le tout, mais hâte de lire la suite !!!






J'ai lu mon premier livre de Virginie Grimaldi, à savoir Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie. Au début, j'ai parfois trouvé la plume un peu plate, manquant de piquant ou de lyrisme, d'un p'tit truc qui fait rebondir le coeur, mais ensuite... j'ai été happée par tout le reste ! Un livre qui se lit tout seul, on prend plaisir à découvrir l'héroïne dans le présent et son passé (notamment à travers sa relation avec son ex chéri). C'est fort en émotions (avec des évènements qui brisent le coeur, heureusement que d'autres viennent recoller les morceaux), les personnages sont montrés dans toute leur complexité, défauts et qualités en vue ! C'est facile de se sentir proche de tout ce beau monde et des moments que les perso partagent, toute une panoplie de sentiments est déroulée pour finir avec beaucoup de tendresse et d'amour. 






Les merveilleuses lectures (presque-coup-de-coeur) !



J'ai sorti d'un sommeil comateux le tome 1 : Traque blanche de la trilogie Half Bad, de Sally Green. Après une sortie spectaculaire, j'étais curieuse de découvrir à mon tour cette histoire, mais j'ai laissé passer le temps... jusqu'à maintenant éhé. Et quelle histoire sombre !, la moitié, voir les 3/4 sont d'une dureté... Entre le harcèlement et les tortures, Nathan subit des horreurs qui mettent plus que mal à l'aise, j'étais pas bien du tout pour lui, à imaginer tout ça... Du coup, attention à vous si vous vous lancez dans ce livre ! 

Heureusement qu'il y a de douces émotions, une grand-mère attachante, un frère tendre et aimant, de l'amitié et de l'amour au milieu de ces atrocités, autrement, je n'aurais pas continué... Nathan fait preuve d'un courage, d'une force et d'une détermination remarquables ! Puis son sarcasme = la goutte qui rajoute encore plus d'admiration ! C'était incroyable (de sueurs glacées) de le suivre, et si le dernier quart est moins dur émotionnellement pour nous, lecteurs, lectrices, en plus de physiquement pour notre héros, ce fut une sacré lecture dans un univers qu'il me tarde de découvrir plus en profondeur. Impatiente de voir quels seront les choix effectués par Nathan et quels retournements de situation sonneront comme un coup de poing envoyé en plein coeur... 

Pour terminer, l'écriture est géniale : fluide et agréable, en plus d'être immersive grâce aux passages où le lecteur est directement interpelé grâce au "tu"...




J'ai été époustouflée par les dessins du premier tome de Bride Stories, de Naoru Mori. Les détails sont aussi impressionnants que la culture mise en avant intéressante ! Le récit est lent, tranquille, mais c'est agréable de s'attacher petit à petit aux personnages en les découvrant au fil de leur quotidien...






Un autre titre faisant partie des 25 sélectionnés pour le Plib 2021 a été lu : Alana et l'enfant vampire, de Cordélia. J'ai adoré l'univers construit autour de plein de diversités touchant aussi bien les personnages que les conversations ! Les vampires sont amenés d'une manière intéressant, même si ce sont des créatures déjà exploitées à maintes reprises, le tout apparait comme rafraichissant. J'aurais eu un coup de coeur si l'histoire dans son ensemble avait été plus approfondie, dans ce que vivent et sont les personnages, le monde des vampires et des médiateurs... Si l'autrice écrit une suite, je la lirai avec grand plaisir !





Les excellentes lectures !


Vous avez dit réécriture de Mulan ? Il ne m'en fallait guère plus pour sauter à pieds joints dans Les dragons de l'impératrice, d'Alice Sola. Quelle lecture prenante ! Les courts chapitres laissent tour à tour la parole à différents personnages, ce qui instaure une dynamique frustration difficile à quitter. On a affaire à des héroïnes courageuses et déterminées, elles font de leur mieux en se battant pour ce qui leur parait juste, j'étais ravie de découvrir de telles personnalités féminines bien développées ! Sinon, coeur sur le dragon Xiao ! 

Si l'intrigue est bien construite, j'ai trouvé la plume un peu... comment dire, par exemple, il m'a manqué des descriptions pour mieux visionner certains passages : cela ne m'aurait pas déplu qu'on reste plus longtemps sur certaines actions, qu'il y ait plus de détails. On passait vite sur certains points j'ai trouvé, mais l'histoire reste intéressante avec une mythologie amenée avec finesse (et qui aurait pu être plus fouillée aussi ihi).



J'ai lu Mille lions, de Jeanne Bocquenet-Carl, en lecture commune avec des membres du Plib (ce prix est de partout, mais que voulez vous, quand on aime, on ne compte pas !) et c'était bien sympa ! On suit plein de personnages différents, mais don't worry be happy, au vue de leur culture différente, il est difficilement possible de s'y perdre (et vous parlez à une experte en la matière, je vous ôte définitivement un poids, n'ayez crainte). L'autrice a créé un univers riche et passionnant à découvrir, avec plein de détails comme en début de chapitre, une chanson, un poème ou une maxime provenant d'une communauté. C'était si bien que l'histoire aurait pu être divisée en deux tomes pour approfondir aussi bien les différents peuples que les protagonistes et leurs émotions ! J'ai passé un bon moment.




Les bonnes lectures - mitigées !

  


L'avion Léna a fait escale sur cette première île Un monde après l'autre faisant partie de l'archipel Les chroniques de St Mary, découvert par Jodi Taylor. J'en attendais plus que 3 cailloux se courant après (j'sais pas ce qu'ils font, mais j'espère qu'ils ne se fouleront pas un orteil) et résultat des courses ? Y'a du positif et du négatif. 

Commençons par le moins cool : les personnages. Alors là, je peux vous dire qu'au niveau de qui était qui (mis à part l'héroïne), j'étais larguée... mais carrément sur une autre planète ! Entre deux gars dont le titre doit se distinguer au microscope (nan j'exagère, c'est juste les neurones de bibi qui tournaient dans le vide, donc ils m'ont empêchée de tout capter, pas ma faute alors) et les autres personnages présents comme figurants pour la parade... J'ai trouvé leur personnalité très légère, voir carrément pas développée pour certains. Et ce survolement, je l'ai aussi ressenti dans l'intrigue, quand les personnages n'étaient pas en mission (début et un peu milieu surtout), bah c'était long par exemple. Même l'autrice on aurait dit qu'elle s'ennuyait à décrire ces ellipses de mise en projet (ou alors c'est la trad qui veut ça)... Le rythme inégal m'a donc moyen emballée. 

Après, y'a quelques améliorations pour certains personnages, mais globalement : mouais. L'héroïne est drôle avec son humour et sa répartie, heureusement car autrement, ça aurait été long... Après, j'ai adoré les missions dans le temps : les visites aux dinosaures, c'était de la dynamiiiiiite ! Puis l'épisode de la bibliothèque d'Alexandrie était cool aussi. L'ambiance m'a fait penser à la série Timeless si jamais vous connaissez. 

A voir si je continue la saga ou non, car je n'ai pas été transcendée, même si l'intrigue globale, l'humour de l'héroïne et l'institut dingue de St Mary étaient chouettes !



J'ai lu le tome 1 de Donne-moi ton coeur, de Sara Wolf, en moins de 24 heures je crois, la captivation était au rendez-vous ! J'étais bien tentée par une romance fantastique, un peu en mode La belle et la bête, alors c'était parti. J'me suis bien attachée à l'héroïne, ses émotions sont transmises sans chichis. Sa "tante", enfin leur relation surtout était top ! L'univers est bien posé avec une guerre envers les sorciers qui prend le temps de s'étirer pour mieux se rendormir... puis les paupières papillonnent... 

Dans ce livre aussi l'héroïne ne garde pas sa langue dans sa poche et sait attirer l'attention avec du culot. Je ne garde pas un souvenir mémorable de la romance, enfin le prince n'est pas terne, mais pas inoubliable j'ai vu mieux quoi (on dirait que j'en croise tous les jours, bah oui, vous ne saviez pas que tous les 2 soirs, je me rends à des bals princiers (et non, ce n'est pas le carnaval, nan mais) ?!). Y'a des moments mignons, mais le dénouement n'est pas des plus complexes à deviner, même si la toute fin apporte un élément intéressant ! J'suis curieuse de lire la suite, même si ce n'est pas la lecture de l'année, l'écriture est fluide et l'univers intéressant, alors pourquoi pas !





Une autre histoire qui n'a pas fait long feu (aha je suis drôle), c'est : Les liens du sang, tome 1 : Un tempérament de feu, de Helen Harper (autrice d'Ivy Wilde <3 <3 Lisez cette série, c'est de la pure bombe !!!). Une lecture fluide avec des pages qui défilent toutes seules au côté d'une héroïne attachante au caractère bien trempé qui connait peu le calme, c'est le moins qu'on puisse dire... Y'a des créatures fantastiques, bonjour les loups, sorciers et monstres en tout genre, et Léna aime ça, alors elle est heureuse (vous connaissez une Léna vous ? Elle a l'air de se promener par là, bon, "on lui fait coucou les p'tits gars, on lui fait coucou" (pitié, que quelqu'un me dise qu'il ou elle a la réf, pleaaaase)), par contre, les personnages secondaires = grosse blague = aucun approfondissement = Léna déçue. L'intrigue n'est pas des plus complexes, on devine 10 ans à l'avance la nature de l'héroïne quoi (merci les indices aussi visibles qu'une baleine en plein désert). 

J'le dis déjà, mais le tome 2 a déjà été torché ihi, et franchement, il est meilleur que ce premier tome ! J'ai poursuivi car l'univers promettait du cool, et je ne suis pas trop déçue, l'héroïne est toujours aussi drôle, de nouveaux personnages apparaissent,... Le tout général mérite encore du creusage, mais y'a de l'amélioration ! 





La déception - tristesse...


Et un p'tit livre en anglais pour la route... J'ai choisi de poursuivre mon avancé dans la saga Le Jugement des Six (dont les 2 premiers tomes sont sortis en Français, of course très cher), mais pas la suite (snif de pétage de plomb). J'ai trouvé ce tome 3 : (Un)wise, de Melissa Haag, et... Léna-pas-contente. J'me suis demandée si ce n'était pas une blague aha, car autant les deux tomes précédents comportent des personnages approfondis avec un passé, une personnalité, autant là, ok c'est le cas pour la fille, mais alors le gars euhhhhh... pourquoi ?!? A part sa gentillesse et sa patience (que la fille ne mérite parfois pas), bah y'a rien d'autre... On ne le connait pas, 0 partage de son passé, d'ailleurs peu d'échanges constructifs entre les deux tourtereaux... J'était tristoune car Gaby et Clay = big heart sur eux for example !!! 

Je lirai les autres tomes car Léna aime les romances fantastiques, l'intrigue est méga cool, y'a normalement plein d'émotions, on rigole, on flippe, on est in love... Bref, le troisième tome = à enterrer, on va repartir sur de bonnes bases, voilà !





La lecture indispensable !


Pour de la réflexion, j'ai opté pour ce titre : Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l'imagination, de Neil Gaiman, un discours retranscrit. Et ma foi, je m'en rappelle vaguement, mais j'étais d'acc hein ! C'était clair et précis, l'auteur parle de son amour pour les bibliothèques et la lecture, ce que tout cela lui a apporté et peut donc apporter aux autres... De bons arguments et c'était intéressant ! Le titre est gratuit en ebook si jamais il vous fait de l'oeil le coquin.





Pfiou, ça prend du temps de lire autant lol. Avez-vous lu certains titres ? N'hésitez pas à partager votre avis, les livres qui vous tentent... !

J'en profite vu que je ne sais pas quand le bilan de décembre et / ou de l'année 2020 sortira, pour vous souhaiter officiellement, sur le blog, une belle année 2021, en espérant plus fun que 2020, on y croit vui vui !, remplie de moments teintés de joie et de bonheur en compagnie d'une santé de feu, puis plein de câliiiinous !

Je vous souhaite le meilleur, de zolies lectures et plein de bisousssss





mercredi 30 décembre 2020

Bilan du mois d'octobre 2020 (aucun retard, tout va biiiiien) !

  





Coucou les calamars !


Il ne reste guère plus d'une journée avant une nouvelle année et j'ai pas terminé d'écrire de publier les bilans de ces derniers mois, c'est du sérieux dis-moi Richard (j'sais pas qui c'est, mais disons lui... Bonnnnjour Richard (tu peux prendre la première porte à droite pour partir maintenant, merci au revoiiiir (bah quoi, j'suis polie))). 


Brefouille, on va (ou plutôt, je vais) essayer de pas partir sur la Lune (restons sur Terre, c'est plus safe pour l'instant), pour être dans les clous, déjà que 2021 ne s'annonce pas fameux (pessimisme, sors de ce corps), on va (ou plutôt, je vais) faire en sorte de pas ramasser du retard alors que la récolte n'a pas commencé, qu'en dites-vous ?!... (Mais nannnn, je ne suis pas une cause perdue, Pandore a réussi à sauver l'espoir, ayons foi !)


Octobre, octobre,... ça remonte tout ça (j'ai pas la mémoire aussi paresseuse que cela voyoooons (ah ça y'est, ça revient)), j'ai passé de très chouettes week-end entre un à Lyon avec des amies et à revoir des consoeurs lectrices de Booksta (coeur-sur-elles), d'autres très bons moments à Aix, puis un samedi (avant la séparation des vacances et du stage (annulé, mais chut)) à Marseille avec d'autres amies ! On a vu la merrrrrr (et le port avec de beaux monuments dans l'ancienne ville au charme incontestable (heureusement qu'elle est là, car le reste des rues, ce n'est pas folichon... On a atterri à un endroit, et bah je n'ai jamais vu autant de tags de ma vie, sérieux, il y en avait de partouuuut sur les immeubles, etc. (et nan, il n'y avait pas de festival en vue))), rien de meilleur que de passer du temps avec des amis, surtout avec ce qui a suivi (n'y pensons pas, n'y pensons pas)... 


Il y a aussi eu l'annonce de la grande gagnante du Plib 2020 ! La médaille d'or a été attribuée à... Aurélie Wellenstein et son livre Mers mortes (dont vous pouvez retrouver mon avis en cliquant sur le titre) ! Ce n'était pas mon chouchou en tête de liste, mais heureuse de cette victoire pou cette autrice et son histoire aux messages forts, bravooooooo et champagne (à consommer avec modération les ouistitis, je vous voiiis) à flot !


Je m'arrête là dans le saoulage racontage de life, et passonssss aux précieux ! J'ai écouté (et ouaiiiis, ça change ihi) un audiolib et lu 5 livres, en plus d'un abandon, les voici (:



La lecture vaisselle inspirante !



 Je dis vaisselle, car j'ai écouté Les quatre accords toltèques, de Don Miguel Junior Ruiz, en audio notamment quand j'astiquais les ustensiles pour miam miam... J'ai trouvé ce livre très intéressant, j'pense que si on essayait tous d'appliquer ces 4 accords, il y aurait moins de problèmes + de mécompréhension dans le monde aha. Une belle entrée en matière pour voir notre façon de vivre d'un autre oeil et améliorer nos rapports avec les autres et nous-même ! Bien envie de lire d'autres ouvrages de développement personnel, si vous avez des recommandations, n'hésitez pas ihi.



Le p'tit coup de coeur aux mille émotions !


 Ohhhh Ciao Bella, de Serena Giuliano ! Difficile de passer à côté vu tous le bruit que ce titre a suscité, alors en le croisant en librairie, je n'ai pas hésité à le prendre pour ne plus le reposer ! Et alors ? J'ai adoré : l'héroïne a un sacré humour - sarcasme, c'était fort drôle à lire ! Puis le format est très chouette puisque la vie d'Anna nous est dévoilée pendant ses séances avec sa psy. Y'a beaucoup d'émotions et de sujets pas faciles qui sont évoqués, les larmes n'étaient parfois pas loin... J'ai été touchée en plein coeur ! Un livre que je relirai sans hésité ; merci à Laulette et sa belle chronique de m'avoir en grande partie convaincue (si vous n'êtes pas déjà allé sur son blog, courez, volez, nagez... bref, je vous conseille une balade par là-bas, douceur, beauté et fraicheur sont au rendez-vous !)



Les merveilleuses lectures !



J'ai trouvé Boudicca, de Jean-Laurent Del Socorro, à la médiathèque. Ayant eu un coup de coeur pour Je suis fille de rage (dont vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant sur le titre (et ouiii, j'ai un lien à vous partager pour une fois)) ainsi que la magnifique (que je souligne 15 fois au moins, car franchement amigos, cette écriture = pépite d'or !!!) plume de l'auteur, je n'ai pas hésité deux fois devant Boudicca qui promettait une lecture forte intéressante au côté d'une héroïne incroyable et dont le nom me disait pas grand chose (voir rien, ma culture est aussi haute qu'une fourmi on dirait bien)... 

Wahou ! Voilà le premier mot me venant à l'esprit... Boudicca est si bien approfondie comme personnage, on la suit depuis son enfance, dans ses tourments, ses questions, son apprentissage avec un druide, son devenir en tant que reine, guerrière, femme, mère, amante,... Plongée au coeur d'une période historique qui m'est plutôt inconnue, j'ai passé un super moment, intense, enrichissant, qui envoûte le coeur et l'esprit...


 J'ai dévoré Dragon, tome 1 : L'âge du feu, de E.E. Knight. J'sais plus comment j'ai découvert cette histoire, mais oh lala... Cette lecture fut géniale ! Etant une grande fan de dragons, j'ai été servie car on suit les aventures d'Auron, de sa naissance à sa vie d'adulte, et oh punaise... Du génie ! Avoir un dragon comme héros, c'est fort original. Ce dernier va vivre des moments aussi durs, tristes qu'agréables, drôles et impressionnants. J'avais l'impression d'évoluer à ses côtés !

Puis les personnages secondaires ne sont pas en reste : des créatures et peuples divers, il y en a pour tous les goûts ! Ils ne sont pas simplement survolés en plus, et ça, Léna aime ! L'intrigue est aussi bien ficelée que l'univers et l'histoire dans sa globalité, presque un coup de coeur... 




 Et voici le beau et fameux tome 1 d'Illuminae : Dossier Alexander, d'Amie Kaufman et Jay Kristoff. Une LC a été organisée sur Insta, et j'me suis dit pourquoi pas, ce sera l'occas de découvrir pourquoi cette histoire a fait verser autant d'encre que de larmes... (Je ne l'avais pas dans ma pal, alors p'tit achat obligé oupsi... Mais aucun regret à l'horizon, c'est même le contraire aha, de l'avoir pris en papier, car omg, je suis tombée amoureuse de la mise en page !!! Plus divine que ça, c'est la mort... Euh nan, un délicieux cookie ultra moelleux sortant du four tout chaud plutôt !

L'intérieur est aussi dingue que l'histoire, on nous en fait voir de toutes les couleurs, j'étais pas biiiiien... On rigole facilement (merci l'humour - sarcasme fort en cacao des 2 héros <3), puis juste après, nos yeux deviennent rivière, et le désert s'installe dans notre pitit corps... L'IA est un autre personnage d'une complexité incroyable, un des gros points forts de ce livre ! Il y a juste la fin qui m'a laissé un goût amer banane pourrie (bon ok, c'est peut-être un brin exagéré, mais j'étais un peu déçue snif) sur la langue, mais ça ne m'empêchera pas de lire la suite, don't worry !



Une courte lecture qui invite à la réflexion !


 Matin Brun, de Franck Pavloff, fait à peine une dizaine de pages pour tout vous dire, mais pfiouuuuu... quelle intensité ! On suit 2 amis qui voit peu à peu leurs libertés se restreindre à travers la monté en puissance d'un régime totalitaire... sournois (à travers l'interdiction d'animaux de couleur brun au début). Si les personnages se rendent plus ou moins compte des restrictions aberrantes qui fleurissent peu à peu, ils ne remuent guère le petit doigt pour lutter contre ce nouveau mode de vie qui leur est peu à peu imposé... Quand le train train quotidien, le refus de se sentir concerné, la peur, la lâcheté collent à la peau... 
Un récit qui fait réfléchir en donnant des sueurs froides, mais à découvrir sans réserve !



L'abandon... 



 Je n'ai guère, voir même presque pas du tout, accroché à l'histoire de Raphaël Bardas : Les chevaliers du Tintamarre. L'humour graveleux, l'intrigue sans queue ni tête (compliqué d'avoir un avis là-dessus car je n'ai pas tout lu, mais pour les pages tournées, je ne comprends pas où l'auteur voulait en venir), les personnages trop fantasques, des orgies en veux-tu, en voilà... Bref, pas une lecture pour bibi, alors je ne me suis pas forcée et j'ai décidé d'arrêter là ! Le style est particulier, je préfère vous prévenir, mais peut-être que cette originalité pourrait vous plaire... Les personnages sont tournés en dérision avec des défauts bien palpables, c'est fun, mais le match n'a pas été au rendez-vous for me.




Connaissez-vous certains de ces titres ? En avez-vous lus ?

Allez, on se retrouve (très vite ihi) pour les deux derniers bilans de 2020 (ça fait bizarre punaise, l'année sera passée vite, nan ?!!).

Bisousssss





jeudi 24 décembre 2020

Tag : Santa Claus is coming to town !

  



Image prise sur Pinterest



Ho Ho Ho...

Un petit article - tag pour être exacte ihi - pour vous souhaitez de jolies fêtes, j'espère que vous passerez de doux moments, même si on a connu meilleure ambiance... Mais bon, essayons de garder quelques paillettes dans le coeur et vive la raclette ! (J'vous assure, c'est pas un placement de produit... Quoique ça vous dirait pas, là, des patates avec du déliiiiicieux fromage fondu, quelques champignons et roule le bidon que voilà, que du bonheur en soit *-* ! Je fais du placement de bonheur, mais vuiii (j'ai bien fait d'attendre midi pour poster cet article, car raclette à 8h du mat... C'est pas le plus appétissant...)) s'il en manque, voiciiii plein de poutoux bien baveux (qui aime les bisous limace sérieux, après ça fait couler tout le fond de teint et adieu la plaque d'huile (solaire ?), bouhhhh, 3h56 pour que tout s'effondre en 2 secondes snif) ! (Oupsi, les divagations ne s'arrêterons jamais, vite vite Papa Noël, dépêche-toi d'arriver pour faire diversion (quoique ce n'est pas moi qui devrait le couvrir ?!)) !

Brefouille, j'ai repris ce tag inventé par la chouette Marie du blog Muffins and Books, elle est aussi sur Insta (si vous ne la suivez pas déjà !), et franchement, elle conseille tout plein de chez pleiiiin (y'en a un qui peut allez ranger son traîneau baluchon...) de livres - en plus de créer des tags originaux ! -, si vous avez une panne d'idées, impossible de ne pas ressortir de son blog (ou de son Insta aha) avec une liste plus longue que son bras (pas de bras, pas de chocolat (ok je sors)). 

Bon, trêves de bla bla, et letttt's goooooo c'est parti les bateaux tout beaux (je sors - round 2) !



The most wonderful time of the year : un roman qui se déroule à Noël !


Il paraitrait que Falalalala, d'Émilie Chazerand, se déroule à Noël... Vu tous les bons avis, j'ai siiiii hâte de rencontrer les personnages et de retrouver la plume toute pimpante et drôle de l'autrice (vive La fourmi rouge !!!) ! 




« Cher Père Noël… » : le livre de votre wishlist que vous aimeriez le plus avoir sous le sapin ? 

Euh... Joker ?! Il y en a troooop que j'aimerais, mais bon, s'il faut en dire un et seulement un (Papa Noël, si tu m'entends, pleaaaase, j'ai été sage comme une image (moine-en-position-de-lotus-ne-proliférant-nulle-bétise)), je dirais... Lune Ardente ou Gods of men - Lune Ardente ou Gods of men - Lune Ardente ou Gods of men - Lune Ardente ou Gods of men - Lune Ardente ou Gods of men - Lune Ardente ou Gods of men...



Lune Ardente, tome 1 : Crépuscule, de Morgane Rugraff, semble avoir remporté la partie (non, je n'ai pas fait "plouf plouf, ce sera toiiii...", vous n'avez aucune preuve d'abord !), vas-yyyyy cette couverture je m'en remets toujours pas (nan nan, elle ne m'a pas corrompue, parole de Simone la belette) ! 



C’est l’heure de décorer le sapin : une couverture qui vous fait penser à l’hiver. 



Je n'ai pas parlé de cette fabuleuse saga depuis un momenttttt, pardonnez à America et Maxon, c'est qu'ils sont occupés ces deux-là (laissez-les tranquille, bande de voyeurisme va, quelles sont donc que ces pensées pas très catholiques)... Du coup, cette couverture (a-b-s-o-l-u-m-e-n-t divine !!!) me fait penser à l'hiver, si si, bleu (glacé ?) c'est proche du vert, vert comme la couleur des sapins... sapins = hiver... TOUT EST LIÉ ! 
La Sélection de Kiera Cass = une lecture captivante avec des personnages bien approfondis (coeur sur America, elle est d'un exemple (à part avec Aspen, ce n'était plus America là, soyez indulgent, ça arrive de se perdre...)), y'a de l'amour, de la politique, de l'humour et du show, il n'en faut pas plus pour que Miss Charlotte avec des majuscules, je vous en prie (c'est mon troisième prénom (Charlotte, pas "prie" hein, je vous vois les p'tits rigolos) si jamais (éh ouais je lâche des infos au summum de l'intéressement comme ça mwa), je ne le sors pas de sous le canap', nan mais) soit conquise <3 




Ohhhhh encore une couverture avec du bleuuuuu ! Pour être une nouvelle fois dans le thème, je vous présente le second tome d'Animale : La Prophétie de la Reine des neiges (le titre ne peut pas faire plus hiver), de l'incroyable Victor Dixen (sa plume et ses histoires sont... ahhhhh... premier prix de la Beauté (le retour de Madame Majuscule, je vous en prie)). J'ai adoré le premier tome, mais pas encore lu la suiiiite pas bien - me lancer pas des caillasses, ça fait bobo ça... Sûrement que je relirai le tome 1 pour raviver les souvenirs, car c'est un peu flou comme la buée sur la vitre de la douche quand l'eau atteint 50 degrés (moi, faire ça ?!! Nannnn, c'est l'eau qui bouillonne toute seule, comme une grannnnde) et qu'ensuite, on peut dessiner des coeurs, des smileys, des pitis mots (et que la maman râle ensuite, mais c'est un détail) (je n'ai a-b-s-o-l-u-m-e-n-t pas 3 ans d'âge mental)...




Plongez dans la neige : un roman qui vous a fait un choc. 



Jamais été aussi bouleversée par un récit... Jamais autant pleuré... Le côté autobiographique ajoute de ces émotions, bouh lala... Même si c'est un crève coeur (surtout après un début aussi mignon de joyeux), lisez Au travers des mots, de Camille Thomas !




Chocolat chaud au coin du feu : une lecture doudou, qui vous fait du bien. 

Quoiiii ?!?!?! Un droit de véto a été posé sur mon chouchou de tous les temps ?!! (C'est Percy Jackson pour les p'tits nouveaux, les anciens, je vous ai à l'oeil, tss tss)



Je dis idées de Gifi ! (Alerte, alerte, placement de produit - enseigne ! TOUSOABRI) : Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko alors (mon nouveau mantra (ça va, c'est pas une roue de secours, c'est juste que Percy = l'amour de ma vie, pas possible de rivaliser)) ! J'ai découvert ce p'tit bijou cet été, et rien que d'y penser, ce miel de sourire raboule son boule (restons polis pleaze) ses fesses plus vite que lorsqu'on m'appelle pour grailler des cookies (encore et toujours eux, quand on aime, on ne compte pas (c'est pas mon bidon qui dira le contraire hum...) <3) sortant du fouuur, tout moelleux de fondant ! Que la vitesse du son aille se refaire une manucure.




La cape d’invisibilité sous le sapin : ce livre que vous n’attendiez pas mais que vous avez adoré !  


J'ai commencé sur un coup de tête (ouais je suis comme ça, pas de turlututu pour les berlues) le premier tome de Les aventures d'un apprenti gentleman, de Mackenzi Lee, et mama god ! MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT BIEN !!! Le héros est une vraie tête à claque au début-milieu-(fin-sa-va), mais il va vivre plein de sacrés péripéties en compagnie de sa soeur et de son meilleur ami, franchement, c'était aussi délicieux qu'une crêpe caramel beurre salé maison (elle est où la deuxième tournée ?!! Hop hop hop, on attend lààààà) ! J'étais vachement étonnée par les nombreux thèmes abordés dont certains qu'on ne voit guère tourner en YA : pour une rapide pelote de laine = fond historique du XVIIIème sièclearistos, enquête, pirates, LGTB, maladie, racisme, féminisme,... En plus de tous ces fils, l'humour et le sarcasme du héros font naître de nombreuses situations cocasses, j'ai dû choper des crampes aux joues à force de sourire... Une lecture que je recommande sans chichis !




La paire de chaussette sous le sapin : ce roman que vous étiez sûr d’aimer, mais qui vous a déçu. 


Les gars, vous me dites mythologie grecque nordique, mais j'accours (sans besoin de me payer, ouais ouais, par contre, je ne dis pas nan à un p'tit cookie ihi) ! Miss Charlotte (on part sur un dédoublement de personnalité, on connait pas la zizanie ici) se lance donc dans cette histoire qu'est le premier tome de Le Marchand de Sable, de Gaia Alexia, intriguée et vachement enjouée ! Bah, ça l'a pas fait au final. Si Mane m'a touchée au début, il devient vite insupportable (les hommes des cavernes étaient sans doute moins jaloux de rude) oh lala, et l'héroïne qui est aussi goûteuse qu'une banane (j'aime pas ce fruit) pourrie (ils forment la paire ces deux là (bouuuh, la pas zentille (petite séance de yoga en vue, bah ouais, je ne veux pas avoir le Papa Noël sur le dos (ou alors qu'il me zappe direct), zè di ke zui zaje mwa dabor)))... Bref, je m'arrête là, ah nan, la mythologie nordique n'est même pas si développée que cela (je-respire-tout-ze-passera-bien) (èh le moine position de lotus, t'es où ?!)... Un flop pour bibi, et voili ! 





Et puisqu'on est parti sur un râlage en bonne et due forme, j'ai été plutôt déçue par ces titres-là : Phaenix, Le Brasier des souvenirs, de Carina Rozenfeld (quelle tristesse, sa plume poétique est pourtant d'une symphonie... Tchaikovsky a intérêt à se tenir à carreau (s'il veut pas que le Santa Claus le boude aussi)) ! Mais voilà, le triangle amoureux est *vomi* (pouah, je veux vraiment me prendre les foudres de Zeus), c'est cliché, lent, la fille m'a énervée aussi punaise - araignée - mille pattes, personne ne sait faire les vrais choix ou quoi ?!! Après, faut bien une intrigue, PAS-OK, mais quand même sérieux... Bredouille, ça partait bien entre une revisite du mythe du phaenix et de la musiiiique, mais voilà, Miss Charlotte n'a pas adhéré - a été soûlée. (Par contre, on en parle de cette couverture ?!!! C'est celle du second tome, et mamaaaaaa, divinité, je me prosterne (du positif, et bah voila ! Quand on veut, on peut ! (Pas de rapport, mais pourquoi pas...)))

Dans la mode : triangle amoureux, en veux-tu, tu en auras... Faites place à L'été où je suis devenue jolie, de Jenny Han. C'était bien parti avec le premier tome, j'aimais bien, c'était attachant, drôle, triste aussi... Mais... Il était attendu... Ce fameux... Je l'ai assez prononcé, next. Le dernier tome est une grosse blague, tout ce cinéma pour que la fin soit celle qu'on SAVAIT - attendait avec hâte. Quelle tristesse tout ça, sachant que Jenny Han a aussi écrit le merveilleux et incroyable qui fait battre mon coeur de chamallow chocolat tout chaud : A tous les garçons que j'ai aimés (ne retenez que ce titre-là) ! <3 ! <3 ! <3 ! On peut pas être parfait de partout, n'est-ce pas ? (J'rigole, sa va, prenez pas le camembert roh... Je sens vos yeux qui sont passés en mode laser, m'en voulez pas, pas ma faute si je digère pas le ridicule du niais...)




Repas de fête en famille : un roman loooooooong. 

Zola ? Ah nan, c'est un écrivain lui... 



Un des livres que j'ai le plus traînés... Je l'ai lu sur un an je crois (ou alors, j'ai cru passer un an à le lire), c'était d'une lenteuuuuuur, j'ai cru ne jamais voir le bout du rouleau, je lisais 2 pages et paf le chien (je sors - round 3), Morphée venait me cueillir dans ses bras, sans hyperboler oui oui... Pourtant, l'écriture, c'est du Camus, l'ami !, pas du petit gabarit ! Y'a toute une analyse intéressante en plus, bref... Peut-être que si je relirai La peste, ça passerait mieux today ?! (Spoiler : je ne testerai pas de suite...)




Noël est une fête de famille : votre famille livresque préférée. 


Image prise sur Pinterest


Percy Jackson, c'est la familleeeeeeee !!!!! (Arrête de me copier Marie, ça devient lassant là, vient régler ça dans l'arène (ou allons plutôt fangirler autour d'un bon thé, ce sera plus safe et cooooool !!!)) 


Sinon, je peux aussi évoquer la famille de Oksa Pollock (saga de collège, ça remonteuuuuuuuu), avec toutes les p'tites créatures mignonnes et drôles, j'ai fonduuuu (comme un gâteau bûche resté trop près de la cheminée (avec mwa dans les parages, vous inquiétez pas, il a pas l'time de faire trempette))... Puis les parents, la grand-mère, enfin, ils sont géniaux (y'a des cousins ou des proches plus loin pas très fréquentables par contre...) !


Il y a aussi Sirius, de Stéphane Servant (ce maître poète <3), j'ai adoré la famille formée par Avril, Kid et les n'animaux <3 (Après, leur aventure donne de sacrés frissons... Un monde apo pas des plus glorieux de joyeux...)




Huîtres, foie gras et dinde, le repas traditionnel : un roman bourré de clichés. 


Ah, ce n'est pas clichés dans le sens photos ? Miss Charlotte est drôle, n'est-ce pas ?!!  J'avais bien aimé ce premier tome de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs, alors le voilà ! Les photos qui se trimballent à l'intérieur sont méga stylées, ça rajoute un p'tit truc sympathoche à la lecture, c'est approuvé par le comité de lecture de la zizanie !



Et si l'on prend clichés, dans le sens "revu et revu, on passerait bien notre chemin", voici Sans orgueil ni préjugé, de Cassandra O'Donnell. Une p'tite romance historique qui annonçait du tranquille, du rire et un bon moment, au final... Aucun approfondissement des personnages, le gars est toxique de haut niveau et confond le "non" du "oui" (va falloir qu'il aille consulter Robert le dico lui, en espérant qu'il sache lire) ; l'héroïne se veut intelligente, indépendante avec son amour pour la science, bah tout part dans les abysses de l'oubli quand elle accompagne sa soeur dans les bals mondains... Et é-v-i-d-em-e-n-t, elle a beau mettre des habits de nonne, marron boue sans artifices, ON-NE-VOIT-QU'ELLE-DANS-LA-PIECE (ce serait pas drôle sinon), puis vas-y son teint de porcelaine par-ci, et vas-y ses magnifiques cheveux par-là...  

Dire que j'ai été déçue par ces clichés ? Vous avez mal compris voyons (Miss Charlotte n'aime pas le sarcasme).



Le père Noël n’existe pas : une chute qui vous a déçu. 


Je vais aller me réfugier sous la couette, ne sortez pas les mitraillettes de suiteee (c'est Noël, peace & love)... J'ai adoré cette histoire, l'intérieur est somptueux, juste pour la mise en page, je vous recommande de lire le premier tome d'Illuminae : Dossier Alexander, d'Amie Kaufmann et Jay Kristoff. Y'a un humour de badass, oh lala... Et quelle intensité avec une ambiance qui fait sortir la sueur de son hibernation... Mon coeur a été brisé, c'est pas un récit pour les chatons ! Mais la fin... D'un côté, je suis contente, d'un autre, lorsqu'on apprend un truc pour un personnage (j'essaie de pas spoilerrrrr), j'ai été... déçue. Vraiment. Je mets en blanc à partir de là, je n'en dis pas plus pour les non initiés ainsi ihi (: 
Dans ma tête, c'était over de chez over pour le gars (rip son prénom), mon coeur était en miettes, lambeaux ruisselant de sang... En le ramenant des morts (ou pas, vu qu'il a toujours été vivant du coup, bref), ça a détruit mes émotions, gros blanc. J'étais estomaquée, puis rire jaune, puis déception... Après tous les morts qu'il y a eu, j'ai trouvé ça 0 crédibilité (okeiii c'est de la fiction, mais vous comprenez quoi) de le faire revenir ! Comme par hasard, c'est lui et pas un autre... Par contre, j'ai trouvé Aiden (j'ai retenu que le nom de l'IA la blague) ouf, comme il a comploté (un personnage d'une complexité, bravo !) !

Fin au goût mi-figue, mi-raisin, voilà (ce tag se termine sur une note si joyeuse, wahou ! Allons allons, pensons à... de gros muffins tout moelleux au coeur chocolat praliné tout chaud, agrémenté de chantilly sur le dessus (saliveeee) (entre la raclette, les crêpes, les cookies et les muffins, nous avons un repas 100% équilibré et recommandé par l'équipe diététicienne de la zizanie, à votre service !)).




J'espère que ce p'tit tag (certifié sans bla bla intempestif) vous a plu ! 

Sur ce, je vous souhaite de belles fêtes, profitez bien, que dansent à en perdre le tournis les nounours en guimauve dans vos pitis coeurs ! 

Olaf se joint à moi pour les bisousssss 

Image prise sur Pinterest