dimanche 19 septembre 2021

Chronique : La Ville sans Vent, tome 1 #PLIB2021

 


Autrice : Eleonore Devillepoix

Editions : Hachette

Nombre de pages : 448 pages

Date de sortie : juin 2020

Prix : 18 euros

Résumé :


A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.  
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d'Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ça tombe bien, elle a tendance à les déclencher…  
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.  
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

#ISBN9782017108443




Mon avis :

Voici ma dernière lecture faisant partie des cinq finalistes du #PLIB2021 ! Pas d'énorme coup de coeur à déclencher des toupies en délire pour cette année, mais contente d'avoir découvert cette sélection d'histoires différentes. 
N'hésitez pas à vous renseigner pour intégrer le jury de ce prix littéraire si vous aimez l'imaginaire et lire of course, l'ambiance est super chouette : des challenges et des évènements sont mis en place, votre wish list connait une p'tite ascension considérable, mais rien ne vaut ce plaisir que d'avoir envie de s'immiscer dans tous beaucoup de récits proposés en plus de découvrir de belles écritures ! 
Le lien du site du PLIB est ici !


Deux personnages n'ayant à priori rien en commun vont voir leur chemin se croiser pour mieux s'entremêler : Lastyanax, plus jeune mage à faire partie du conseil des mages gouvernant la cité, va avoir pour apprentie Arka, jeune fille tempétueuse au passé peu ordinaire... Le premier recherche le meurtrier de son mentor, tandis que la seconde enquête sur l'identité de son père. Arriveront-ils à aller au bout de leur mission ? N'y-a-t-il pas quelque chose de plus grand qui œuvre dans l'ombre ? En lien avec eux ?


Leur relation est pépite, c'est sans conteste un des aspects que j'ai préférés du livre ! Difficile de ne pas être attendri devant leur attachement se profilant au fil des pages avec leurs chamailleries qui papillonnent le récit de chauds sourires ! Ils apprennent beaucoup l'un de l'autre, ce qui permet une jolie évolution même si Lastyanax méritaient bien quelques baffes ! Plusieurs de ses réflexions ou de ses propos irrespectueux envers Pyrrha (j'en reparlerai après car elle est géniale !) m’ont donné des envies de meurtre, nan on va y aller doucement envie de le secouer comme un prunier (c'est mieux ?) ! C'est d'autant plus frustrant que derrière ce comportement de nulos, Lastyanax renferme de nobles intentions. En se repliant sur lui-même, en occultant parfois ses amis, il semble froid et hautain au premier abord, puis il se rend compte que ses anciens camarades de classe lui manquent… Peut-être leur accordera-t-il à nouveau l’attention qu’ils méritent (hâte de voir si ce sera le cas dans le second tome, je serai au rendez-vous pour en avoir le cœur net ihi) ?


Pour revenir à Pyrrha, il s’agit de la première femme à être devenue mage dans la cité ! Elle est super badass, persévérante et intelligente, en plus d’essayer de trouver sa place dans cette société machiste et de mener une fervente lutte pour le droit des femmes puisque ces dernières sont considérées comme au temps de Napoléon comme « trop sensibles et de nature trop faible » (AHHHHH QUELLE HORREUR) pour faire de la politique, voire de la magie il n’y a pas longtemps encore. Dommage qu’elle ne soit pas davantage mise en avant, comme Pétrocle, le meilleur ami de Lastyanax, car ce sont des personnages intéressants !


Concernant la fougueuse Arka, qui ne paie pas de mine du haut de ses 13 ans par sa détermination, son courage et son admirable capacité d’adaptation, j’ai adoré la suivre dans ses virevoltantes aventures ! Elle n’y va pas de main forte pour se fourrer dans le pétrin ! Un autre point passionnant : lorsque le voile se levait sur son passé et qu’on en apprenait plus sur ses origines, d’où elle vient… Je tairais le nom du peuple mentionné au cours du récit, mais il me tarde d’en savoir davantage !


Pour rester sur les personnages (préparez-vous aux clashs de la reloue ouspi), j’ai réfléchi (oui, il m’arrive que des neurones puissent se connecter entre eux, on devrait fêter ceci autour d’une délicieuse crêpe youpi miam !) sur le comportement de Lastyanax envers Pyrrha et de celui d’un camarade de classe d’Arka envers cette dernière. Lastyanax est loin de harceler Pyrrha par rapport au camarade d’Arka, mais il en ressort des relations peu saines, toxiques j’ose dire… J’ai l’impression que Lastyanax demandait des choses à Pyrrha (elle est soûlée, mais accepte par amitié ?) et en contrepartie il lui fait des promesses, mais qu’il ne tient pas ! Ça suffit la charité, nom d’un calamar (je reste polie, notez-le) ! Faut pas s’étonner si la température entre eux concurrence celle de l’Alaska… Il la prend pour la bonne poire de service qu’il respecte une fois sur cinq, ça suffit au bout d’un moment ! A la fin, il se reprend tout de même ! sur quelques-unes de ses pensées ou de ses paroles, même si trois lignes doublées d’une intervention de son ami Pétrocle restent mouais de convaincants, puis le temps qu’il percute, les requins mangeront des asperges.


Pour passer à Arka et son harceleur, vous pouvez souligner le paragraphe suivant pour éviter un quelconque spoiler : le garçon est super méchant avec Arka qui développe des sentiments pour lui, alors que… NON ! STOP aux semblants de romances malsaines, par pitié ! Toutefois, on peut admettre qu'ici, c’est plutôt light, il n'en reste pas moins que d’en avoir une esquisse furtive me chagrine. Arka subit des moqueries, mais elle rougit lorsqu’elle croise son regard… La honte pourrait s’en mêler, pourtant je n’ai pas ou peu ? lu de colère par exemple. Au lieu que naissent de pseudo-sentiments, je m’attendais à une critique, à une dénonce du harcèlement ! Comme entre Lastyanax et Pyrrha, une relation ambiguë est créée, la fille morfle, 0 respect, mais aucune remise en question n’est amenée ! Actuellement, je ne tolère plus. Puis j’imagine des ados lire tout ça alors qu’ils sont en pleine construction d’eux-mêmes tout en tentant de capter ce monde étrange dans lequel on baigne… Ne pas apporter de critique(s) plus poussée(s) sur des thèmes et des enjeux aussi importants qui nous amènent à réfléchir sur nos propres relations, comment on traite les autres, etc. = bouuuuh !


Sorry-not-sorry pour ce p'tit coup de gueule, mais c'est essentiel (ce devrait déjà être "normal", la base !) pour nous, les femmes, que nous soyons respectées et reconnues ! On ne s'arrête jamais de lutter pour nos droits, pour que nos voix soient écoutées, pour qu'on arrête de nous piétiner... Ainsi, autant s'engager jusqu'au bout et envoyer la pâtée lorsque de telles thématiques sont mises sur le devant de la scène, même si ok, il y a le monde, les personnages, les péripéties à dérouler...


Sinon, difficile de tomber dans le dodo lorsqu’on s’installe dans la ville sans vent, surtout aux côtés des personnages qu’on suit ! Le début comporte quelques lenteurs qui ne causent pas de soucis en particulier car elles permettent d’être doucement immerger dans ce riche univers, puis de savourer les multiples rebondissements se déchainant par la suite ! Actions et révélations ne font guère l’autruche et surprennent avec goût. L’histoire se montre également dynamique par l’alternance de points de vue et la présence d’un certain humour, non chevauché par quelques piques sarcastiques lancées par certain(e)s pour notre plus grand plaisir !


Entre des intrigues politiques et des meurtres à résoudre (qui est ou sont le(s) assassin(s) ?), on s'amuse à faire des hypothèses qui se concrétisent ou non... La magie est un autre chouette élément alimentant cette cité bouillonnante de vie. Cette dernière est bâtie sur plusieurs niveaux : plus on s'élève dans les étages, plus les personnes sont de haut-rang. On perçoit avec netteté les inégalités sociales, le fossé qui sépare les habitants du premier étage par rapport à ceux du septième étage... Un autre point fort du récit qui offre de quoi réfléchir ! La ville comporte aussi de nombreux détails atypiques (dédicace au déplacement sur tortue) : le tout prend vie devant nos yeux captivés par ces idées originales !



Pour terminer, j'ai passé un bon moment à découvrir cet univers en embarquant avec joie dans les aventures des personnages ! J'ai émis quelques réserves sur certains aspects, mais cela ne m'empêchera de lire la suite ! Impatiente d'en savoir plus sur les autres communautés évoquées, les choix qui vont se faire, le devenir de la ville sans vent... 

Puis vive Nabot !!!



Une excellente lecture pour un duo du tonnerre !




"Ensemble, rien ne pouvait les arrêter. Ils formaient l'équipe ultime."




8 commentaires:

  1. Ta chronique est très complète. Malgré le hic que tu soulèves, j'avoue être très curieuse, je me laisserai sans doute tenté ;)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii c'est gentil :D Un premier tome qui se lit vraiment bien avec plein d'éléments intéressants (même si j'ai été un brin (pas beaucoupppp xD) titilleuse sur un p'tit truc vui :3) ! J'espère que tu aimeras si tu te laisses tenter^^

      Supprimer
  2. C'est super même si quelques bémols, tu as aimé cette lecture :)
    C'est primordial que les femmes soient respectées et reconnues.
    En tout cas, j'ai vu de bons avis sur ce livre donc je serais vraiment curieuse de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vuiii, j'en garde un bon souvenir même si j'ai rouspété sur des p'tits trucs, mais au bout d'un moment, voilà quoi, on veut du respect ! Bref, bien envie de lire la suite quand même ihi et j'espère que tu passeras un bon moment si tu découvres cette histoire :D

      Supprimer
  3. Je suis super curieuse de découvrir cette saga, elle m'intrigue énormément et ton avis dessus me donne super envie de lire le premier tome ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te donner envie, c'est un chouette univers mis en place ! La suite promet d'être tout aussi intéressante ihi

      Supprimer
  4. J'arrête pas de voir passer cette saga, il faudra vraiment que j'essaye!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras alors si tu te laisses tenter :p

      Supprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir♥
Merci pour ton passage !