dimanche 26 juillet 2020

Les p'tits nouveaux dans la biblio ! (Partie 2)

 



Holaaaa !

Je vous présente la suite de mes achats, comme promis dans le premier round (que vous pouvez aller lire ICI (non, ce n'est pas un craquage-de-la-mort-qui-tue du touuuuut)) !


Il y a encore de tout : des livres détentes, des livres pour les cours (mais vu comme ils ont l'air cool, je ressens 0 contrainte ! J'ai hâte de les découvrir ! (ça change comme ressenti, par rapport aux lectures obligatoires qu'on repousse, traîne, devant lesquelles on se lamente, soupire et rouspète (alors que parfois, on a de bonnes surprises ! Et aussi de mauvaises, mais chut))), des livres pour Le PLIB,... C'est varié, plein de couleurs, de thèmes et de genres différents, comment ne pas être contente ?!





C'est l'heure d'avancer pour Le PLIB !



Je viens de terminer Mers Mortes (en compagnie de 2 zigotos dont un qui joue à l'escargot en train de se dessécher au Soleil (heureusement que je peux compter sur la queen latine)), d'Aurélie Wellenstein ! Heureuse d'enfin découvrir une des histoires de cette autrice dont j'ai entendu beaucoup de bien (ses récits ne sont apparemment pas joyeux-joyeux, mais comportent de forts messages (ce que je peux confirmer avec Mers Mortes)) ! L'intrigue est prenante, l'univers post-apocalyptique intéressant et la cause animale + environnementale étant quelque chose qui me touche, je suis heureuse d'avoir embarqué à bord du bateau pirate Naglfar (même si des passages me déchirent le coeur et donnent des envies de meurtre (punaise, qu'est-ce que l'Homme peut être cruel))... Après, il y a quelques répétitions et d'autres petites choses (dont je vous reparlerai dans ma chronique (oui oui, j'en écrirai une, n'en doutez point svp)) qui font que ce n'est pas un coup de coeur, mais je vous conseille tout de même de lire tout ça !



Je suis fille de rage, de  Jean-Laurent Del Socorro, se trouve dans la liste (seulement visible dans ma tête) de mes prochaines lectures ! Sans Le PLIB, je ne me serai probablement pas penchée dessus... Le côté historique effleure ma curiosité, la titille légèrement, mais sans plus non plus... A voir ce que tout ça donne, mais j'avoue que les avis réjouis me font moins freiner les freins ! Puis le format a l'air original (+ la beauté du livre en lui-même QUOI parce-que-je-ne-suis-pas-superficielleet ne connaissant pas sur le bout des doigts la guerre de Sécession, j'pense apprendre plein de choses (et ça, Léna kiffe) !




Les cours, toujours et encore les cours...


« J'ai fait de ma fille un être de papier. J'ai tous les soirs transformé mon bureau en théâtre d'encre où se jouaient encore ses aventures inventées. Le point final est posé. J'ai rangé le livre avec les autres. Les mots ne sont plus d'aucun secours. Je fais ce rêve. Au matin, elle m'appelle de sa voix gaie au réveil. Je monte jusqu'à sa chambre. Elle est faible et souriante. Nous disons quelques mots ordinaires. Elle ne peut plus descendre seule l'escalier. Je la prends dans mes bras. Je soulève son corps infiniment léger. Sa main gauche s'accroche à mon épaule, elle glisse autour de moi son bras droit et dans le creux de mon cou je sens la présence tendre de sa tête nue. Me tenant à la rampe, la portant, je l'emmène avec moi. Et une fois encore, vers la vie, nous descendons les marches raides de l'escalier de bois rouge. »


(J'suis allée relire le résumé, car je ne savais plus c'était-quoi-l'histoire (même si les p'tits mots au-dessus de ces parenthèses n'aident pas spécialement à se refaire une idée fixe sur ce que pourrait être l'intrigue...)) Encore un livre (en plus des titres présentés dans le premier article dégobillant les dernières recrues de la pal) que je vais essayer de lire avant la fin des vacances (n'y-pensons-pas-n'y-pensons-pas)... Je suis curieuse de découvrir la patte de Philippe Forest, let's go with L'enfant éternel !





"Un beau jour de 1767, à la suite d'une dispute avec ses parents, Côme, jeune baron de douze ans, grimpe dans les arbres du jardin. Il n'en descendra plus. De son nouveau royaume, il posera un regard curieux et amusé sur les événements historiques de la fin du XVIIIe siècle italien, et connaîtra l'amour... Une éblouissante invention littéraire où la fantaisie ouvre les portes à une brillante réflexion philosophique."


Le synopsis m'a de suis happée, j'dois être en manque de philosophie la blague, j'me demande bien quelles réflexions apportent Le baron perché d'Italo Calvino !





"À Macondo, petit village isolé d'Amérique du Sud, l'illustre famille Buendia est condamnée à cent ans de solitude par la prophétie du gitan Melquiades... Dans un tourbillon de révolutions, de guerres civiles, de fléaux et de destructions, elle vit une épopée mythique, à la saveur inoubliable, qui traverse les trois âges de la vie : naissance, vie et décadence... Ce roman époustouflant est un chef-d'œuvre du XXe siècle."


En route pour découvrir un nouveau classique ! Cette fois-ci, ce sera Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez.




Un peu de théâtre...


"Le fils retourne dans sa famille pour l'informer de sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l'on se dit l'amour que l'on se porte à travers les éternelles querelles. De cette visite qu'il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit."


Pas eu besoin de choisir cette pièce parmi des centaines d'autres car elle se trouve dans les lectures obligatoires. On dit bonjour à Juste la fin du monde, de Jean-Luc Lagarce !





"Roberto Zucco est une pièce de théâtre qui s'inpire du tueur en série italien Roberto Succo, élevé à une dimension mythique et croisée à l'histoire de la « gamine », jeune fille en perdition."


Une autre lecture non-facultative (la fille qui essaie de trouver des synonymes lol), c'est donc parti pour découvrir Roberto Zucco (enchanté, moi c'est Coco (okeiiii j'me chut)) de Bernard-Marie Koltès !




Achat imprévu (oui-je-le-jure) !


J'vous-explique, voici-la-situation (don't-judge-me-please) : j'entre dans une zolie librairie avec ma meilleure amie (moi : regarde la devanture comme elle est belleeeee, c'est le bal des ardents (que les Lyonnais(es) fassent du bruiiiit), tu veux aller voir l'intérieur ? (Question rhétorique, je me dirigeais déjà vers l'entrée...)). Je commence à lui parler de tel ou tel livre (la majorité de mes conseils : "je ne l'ai pas lu, mais à ce qu'il parait il est géniiiial" (lectrice en papier mâchée, it's me)), et voilà qu'elle regarde Watership Down, de Richard Adams, avec un vif intérêt... Puis elle me sort : "allez on le prend toutes les deux, il a l'air chouette !" (Je tiens à préciser que je lui avais dit juste avant que j'avais déjà bien et non trop, on n'a jamais assez de lectures craqué et que je ne comptais pas accueillir un nouvel orphelin de suite dans ma pal.)
Quel choix avais-je ? Aucun. Comment dire non à une moue toute mignonne (le chat Potté fait pâle figure à côté (pour info)) ? Je pouvais pas. 
Accueillons donc ce nouvel arrivant, beach book party en vue : cocktail, bouée Licorne géante, sunglasses et protège-livre waterproof, le feu est déclarééééééé !




L'ajout d'un coup de coeur dans la biblio...


Love Letters to the Dead, d'Ava Dellaira, a été ma lecture préférée de 2014 (coup de vieux bonjour), et à l'époque (j'suis allée vérifier si quelques cheveux blancs ne s'étaient pas pointés... Ouf, personne à déclarer (ou alors ma paire de lunette est défectueuse) (j'adore comme je NE me rassure PAS)), je l'avais emprunté à la bibliothèque (et envisagé de jamais le rendre vu comment j'avais KIFFÉ (ça va, je l'ai rendu, notez ma générosité)). Depuis, je le voulais dans MA bibliothèque, et lorsque je l'ai vu sur Vinted tout-beau-tout-neuf en échange de quelques miettes de pain (okeiii plutôt de quelques euros, mais n'en parlons pas à mon porte-monnaie), je n'ai pas hésité et le voilààààà !! Plus qu'à le relire (en vrai, j'hésite car peur de pas être autant bouleversée que lors de ma première lecture...) l'admirer encore et encore !!!






Vous connaissez des titres ? Certains vous tentent-ils ?!
Tiens, je viens de penser (mon cerveau se réveille à 20h, j'sais pas si c'est mieux que rien... Autant qu'il reste à roupiller jusqu'au jour suivant à ce stade), j'ai oublié de vous montrer les cinq tomes de The Promised Neverland... Je dévore cette série, un truc de dingueeeee !!! Trop de délectation, trop de captivation... J'me suis donc pris les tomes 7, 8, 9, 10 et 11 (j'vais bientôt rencontré mister 12, youpiii) ! Cette série n'a même pas le temps de goûter au doux foyer de ma pal, direct je la prends sous mon aile... Les personnages sont incroyables (coeur-sur-les-enfants) et l'histoire = du géniiiie ! Lisez à votre tour <3
J'espère que votre été se passe bien (et qu'il ne flambe pas autant que celui de ma carte bancaire), profitez biiien !!
N'oubliez pas le concours des 6 ans du blog ICI si ça vous dit de tenter votre chance afin de rencontrer un de mes chouchous !
Bisoussssss 




6 commentaires:

  1. J'entends beaucoup parler de Aurélie Wellenstein, j'aimerais beaucoup découvrir ses romans ! En particulier Mers mortes me tente bien, encore plus quand je lis ton avis.
    La couverture de Watership down est super jolie, par contre je ne connais absolument pas ce livre x) Par contre, désolée de te décevoir... mais je ne garde pas un bon souvenir de Love letters to the dead! Je crois que j'avais essayé de le lire mais je n'ai jamais réussi à le terminer :/
    Et un grand ouiiiiiii pour TPN ! J'ai emprunté les premiers tomes à la bibliothèque et j'ai trop hâte de lire la suite (je ne suis qu'au tome 4) !

    RépondreSupprimer
  2. Les romans d'Aurélie Wellenstein me font de l'oeil ! Contente que tu aies appréciés celui ci.
    Bonnes lectures avec ceux qu'il te reste à découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Mers Mortes me fait extrêmement envie, surtout pour la thématique de celui-ci !
    Je vois que je ne suis pas la seule à être complètement accro à The Promised Neverland, perso je suis déjà à jour (en l'espace de trois semaines), et maintenant je dois attendre le mois prochain avant de lire la suite ;.;

    RépondreSupprimer
  4. J'ai, moi aussi, beaucoup apprécié ma lecture de Love Letters to the Dead ! :) L'auteure avait retourné mon petit coeur à l'époque...

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai toujours pas lu Love letters to the dead alors que ça fait des années qu'il me tente :o Faudrait que j'aille faire un tour sur Vinted moi aussi... XD
    Italo Calvino est un auteur que j'aime beaucoup ! C'est spécial mais chouette.
    Régales-toi avec toutes ces nouveautés ! :D

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de lire tes deux articles sur les petits nouveaux de ta biblio, c'est super top. Sirius me rend curieuse, pareil pour le roman de Jean-Laurent del Socorro (Je suis fille de rage). De cet auteur, je vais bientôt lire Royaume de vent et de colères ^^ Aurélie Wellenstein, j'adore ce qu'elle a fait avec Le roi des fauves ou la Mort du temps. Du coup, je suis très tentée par Mers Mortes. En tout cas, ça fait faire de belles découvertes avec ces deux articles, merci =)

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir♥
Merci pour ton passage !