samedi 20 octobre 2018

Chronique : Un peu plus que des amis



Auteurs : Michael Kun & Susan Muller

Editions : Casterman

Nombre de pages : 357 pages

Date de sortie : avril 2017

Prix : 16,00 euros

Résumé :

« Si vous êtes romantique, plein d’humour et d’espoir, 
si vous adorez l'idée d'un garçon et d'une fille qui s'écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu'il est fan de vous...
Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous. »




Mon avis :


J'ai trouvé ce roman épistolaire à la médiathèque et me suis laissée happer par le résumé. Je lis peu d'histoires composées de lettres, et pourtant j’adore, alors je n'ai pas hésité à prendre ce titre : c'était parti pour un cocktail de péripéties, d'amitiés, d'humour et de tendresse !



Scott et Cath sont des amis de longues dates qui vont commencer à s'écrire des lettres lorsque Cath entre à l'université et que Scott reste dans leur ville à travailler avec son père dans un magasin de vêtements pour hommes. L'histoire est donc transmise à travers leur échange épistolaire qui va durer une année au cours de laquelle beaucoup d'évènements vont venir ponctuer leur quotidien. C'est avec sensibilité et plutôt réalisme que cette histoire écrite à quatre mains m'a emportée au côté de deux amis attachants !



Le format épistolaire est très sympa et change du récit traditionnel, on peut dire. On découvre les deux protagonistes à travers leurs écrits et même s'il m'a fallu un petit temps d'adaptation avant de bien les connaitre pour les apprécier, j'ai passé un bon moment à suivre leur correspondance remplie d'émotions, de sincérité et d'humour !



Les deux amis vont vivre une année intense peuplée de joie, rire, larmes et d'amour entre la perte d'un membre de la famille, des trahisons, relations amoureuses plus ou moins houleuses, l'affirmation de passions et loisirs, le travail, les amis,... Des changements s'opèrent au milieu de hauts et de bas, sauf leur amitié qui dure mais évolue aussi. J'ai adoré cette relation qui montre que l'amitié est précieuse, aide à vivre ! Cath et Scott savent qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre même s'il est parfois difficile de trouver les mots pour réconforter l'autre, une présence est là et c'est essentiel.



Les lettres sont donc un moyen intéressant et différent pour découvrir les personnages possédant une personnalité fouillée, ce qu'ils vivent et les voir mûrir au gré de leurs découvertes comme l'université et la colocation pour Cath. J'ai trouvé leurs pensés, sentiments, doutes, questions, souvenirs, émotions, etc. très bien transmis et écrits dans leurs courriers ! 



L'ambiance des années 80 et les centres d'intérêts, notamment à travers la musique car Scott joue de la guitare, écrit des paroles et fait parti d'un groupe, offrent un cadre pimpant et chouette à imaginer. Cet aspect culturel m'a bien plu ! J'aurais presque aimé en avoir plus...



Par contre, la fin m'a un poil déçue : je vous explique ci-dessous en écriture blanche pour ne pas vous spoiler !
Il fallait bien que le titre prenne sens, mais franchement, une amitié ne se termine pas toujours par une histoire d'amour, de plus annoncée à la toute toute fin. Au début, je me disais qu'on allait les voir tomber amoureux, mais leurs sentiments sont révélés comme un cheveu sur la soupe, d'un coup et cet aspect m'a déplu *même si mon côté romantique était en mode "trop mignon, vive la guimauve !"*... 




Pour conclure, j'ai passé un agréable moment au côté de Scott et de Cath ! Le rythme et les écritures fluides des deux auteurs m'ont emportée au coeur d'une tendre amitié profonde jonchée de péripéties tenant la route. Un chouette livre !





Une bonne lecture pour une belle relation développée et des thèmes abordés avec soin !




« Mais si quelqu’un à qui tu tiens demande pardon, si cette personne que tu as tenue dans tes bras est désolée pour ce qu’elle a fait, ne dois-tu pas accepter ses excuses ? Les gens font des erreurs, non ? Si on ne peut pas pardonner à un proche, alors franchement, à quoi ça sert le pardon ? »




11 commentaires:

  1. Je suis contente que tu aies aimé ce roman épistolaire, j'en garde un très bon souvenir. Le genre d'histoire qui fait du bien. Avec un effet cocooning.

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai beaucoup entendu parler mais pas lu. Dommage cependant pour le fin...

    RépondreSupprimer
  3. Dommage pour la déception finale, mais ça a l'air d'être une lecture quand même bien sympathique !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les romans épistolaires et celui-ci me fait envie depuis sa sortie :)

    RépondreSupprimer
  5. Je comprends ta déception concernant la fin et rejoins ton avis. Cette belle relation n'avait pas forcément besoin de déboucher sur ça. Elle avait l'air très belle ainsi. En tout cas, ça a l'air d'être une lecture agréable. J'aime bien le côté épistolaire. :)

    RépondreSupprimer
  6. C'est un livre qui me tente depuis sa sortie, j'aimerais bien le découvrir un de ces jours !

    RépondreSupprimer
  7. j'avais beaucoup aimé ma lecture ! :-)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas encore lu ce livre mais je pense qu'il pourrait me plaire ^^

    RépondreSupprimer
  9. J'adore l'épistolaire et pourtant j'en lis très peu ^^ En tout cas ça à l'air vraiment mignon cette histoire donc pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis assez fan de romans épistolaire, mais rarement complètement convaincue . C'est assez difficile de faire passer les émotions et de trouver un rythme chouette à travers des lettres. Pour celui-ci, j'hésite encore un peu. Il faut dire que je ne suis pas très fan de romance et vu le titre du livre forcément...

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir♥
Merci pour ton passage !