♥Une romance et une plume à découvrir♥

mardi 5 janvier 2016

#77 Chronique : Notre vie à trois

Couverture Notre vie à trois 
Auteur : Colline Hoarau
  
Édition : Éditions Dédicaces
  
Nombre de pages :  100 pages
  
Date de sortie :  14 octobre 2015
  
Prix :  13,03 euros

Résumé :
  
  "Regards croisés d’un patient et d’une impatiente en lien avec la maladie de Parkinson. C’est une vraie histoire ancrée dans une réalité ni drôle, ni éplorée. Elle est, tout simplement, sans artifice, comme l’authenticité de la vie. Vous serez embarqué dans ce dialogue, l’un faisant écho à l’une.

Ce texte est poétique et entraînant sans nous essouffler. Les mots semblent propulsés pour dire justement ce qu’il faut et rien de plus. Vous n’échapperez pas à la formidable leçon de vie offerte à chacun. Car rien ne sert de geindre, il suffit d’agir et d’avancer.

Ce second roman de Colline Hoarau est un hymne à la vie.

On en sort grandi, voire embelli."
 
Mon avis :

Merci à Colline Hoarau pour l'envoi de son livre ! J'avais bien aimé son premier roman, L'Adieu à Lila, et j'avais hâte de découvrir Notre vie à trois qui traite d'un sujet complètement différent : la maladie de Parkinson.

Dès le début, l'auteur nous confronte à la maladie de Parkinson : une maladie connue, qui nous parle de nom. Ce que l'on sait généralement sur cette maladie, c'est que les gens tremblent. Mais savons-nous comment le malade vit avec ? Savons-vous réellement ce qu'engendre, ce qu'est cette maladie ? Avant Notre vie à trois, je peux vous dire que non... Et ce roman m'a fait ouvrir les yeux sur de nombreuses choses qui m'ont touchées et émues !

L'histoire se déroule à travers deux points de vue : celui d'un malade et de son épouse. A chaque chapitre, nous entrons dans les pensées d'un de ces deux personnages. Une sorte de dialogue se forme entre ces deux êtres qui s'aiment, et on apprend comment le malade vit avec la la maladie de Parkinson au quotidien, tout comme son entourage... Un récit qui nous touche dès les premières pages et qu'on lit très vite !

Chaque chapitre est intéressant et très complet ! On voit que Colline Hoarau s'est énormément documentée . Et cela m'a fait plaisir de lire un livre comme celui-ci, car l'auteur a inséré des notions médicales complexes, à la base, mais que l'on comprend très bien ici. Du début à la fin, on apprend de nombreuses choses, sur cette maladie, loin de nous laisser insensible...

Cette lecture m'a apprise énormément, aussi bien sur la maladie de Parkinson que sur la vie en elle-même. On se rend compte que la maladie peut toucher tout le monde, à n'importe quel moment de sa vie, et c'est pour cela qu'il faut profiter un maximum de chaque moment de notre existence... Notre vie à trois change notre regard sur le monde et on prend pleinement conscience de la chance qu'on a lorsqu'on est en pleine forme ! Des gestes simples pour nous, comme mettre nos chaussures, devient un vrai casse tête pour un parkinsonien... 

La fin est comme le reste du roman : poétique et belle. On réfléchit à cette question sur laquelle se termine ce livre... Puis on pense à tout ce qu'on vient de découvrir, et on est encore plus touché !

La plume de l'auteur est belle et captivante. Colline Hoarau nous offre une belle leçon de vie qui nous percute ! Ses phrases nous interpellent, on les lit puis relit, et on ne s'en lasse pas... 

"Mais j'oublie souvent que ce n'est pas ma maladie. Qui suis-je pour juger ? Comment ferai-je si c'était moi ? Je peux l'imaginer mais pas le savoir."

La couverture est symbolique, très jolie ! Le geste, les mains serrées, représente bien le roman ainsi que la douceur, l'amour... 

Pour finir, je pense sincèrement que Notre vie à trois doit être lu, doit être connu, car il apporte assurément à la personne qui le lit un nouveau regard sur la maladie, sur le monde ! Cette lecture restera à coup sûr graver dans ma mémoire : un livre important dans ma vie de lectrice.


Une merveilleuse lecture sur la maladie de Parkinson !

"Un jour, je lus ce livre terrible de Philip Roth : Némésis... Atteint de la polio, diminué, atrophié, le héros, abandonne sa bien-aimée au nom de l'amour. C'est lui qui ne se supportait plus, pas l'autre.
Histoire tragique qui me ramena à ma propre histoire. On aime l'être pour ce qu'il est. Peu importe ce qu'il a comme incapacité. Nous avons tous une infirmité visible ou pas. Nous vivons dans un monde où la « normalité » est normée. Je trouvais cet épilogue terrible et bien pire que la maladie dont il était atteint. Se punir et punir l'autre."
 

20 commentaires:

  1. Il m'intéresse beaucoup ! Mon grand-père avait cette maladie. J'aimerais vraiment en savoir plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est très intéressant pour en savoir plus sur cette maladie mais aussi super touchant ! =)

      Supprimer
  2. J'ai vachement aimé moi aussi et je ne sais pas toi mais j'ai encore plus accroché à la plume de l'auteure ici que dans L'adieu à Lila :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais pareil, j'ai adoré la plume de l'auteur dans Notre vie à 3 *-* ! Poétique et touchante... ♥

      Supprimer
  3. Une jolie chronique pour un roman qui a l'air très intéressant. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Seconde chronique que je lis alalal je vais craquer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux craquer, ce livre est merveilleux :)

      Supprimer
  5. Ce livre m'intéresse beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir^^

      Supprimer
  6. J'aimerais beaucoup découvrir cette histoire parce que le thème est intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas grand chose à cette maladie, et j'ai été ravie de lire Notre vie à trois ! Surtout que l'auteur nous fait beaucoup réfléchir sur la vie et c'est écrit d'une manière très poétique et touchante :)

      Supprimer
  7. C'est la deuxième chronique très positive que je lis sur ce roman, décidément il m'intrigue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre touchant et très intéressant :) ! Je ne peux que le conseiller^^

      Supprimer
  8. Ce livre à l'air vraiment sympas. Je le mets dans ma WL et je pense me le proccurer. Il a l'air super.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas l'auteure, mais le sujet et ta chronique m'interpellent... Ce n'est pas forcément le genre de lecture vers lequel je me dirige spontanément (j'ai toujours peur que ce soir vite larmoyant) mais là, ça me fait bien envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux t'assurer que ce livre n'est pas larmoyant... Au contraire, il fait beaucoup réfléchir tout en nous touchant :) Une très belle lecture !

      Supprimer

Un petit commentaire fait toujours plaisir♥ =)
Merci pour ton passage !